News

Polyvalent : le nouveau Merlo compact utilisé en Frise orientale

09 June 2020

Élévateur télescopique compact de 10 m avec plate-forme pour la protection contre les inondations auprès de l'entrepôt de matériaux de construction de NLWKN de Aurich

 

 
Certes, les Frisons orientaux sont bien plus qu'une histoire imaginée et vous pouvez le voir à Aurich, où un groupe de personnes travaillent pour empêcher que l'Allemagne du nord soit submergée. Les collaborateurs de Niedersächsischen Landesbetriebes für Wasserwirtschaft, Küsten- und Naturschutz (Entreprise du Land de Basse-Saxe pour la gestion de l'eau et la protection du patrimoine côtier et naturel) sont responsables d'une vaste zone de drainage de 12 000 hectares entourant le canal Ems-Jade. Dans cette entreprise titanesque, ils disposent, en plus des véhicules classiques, du nouveau Merlo Panoramic 30.10 qui lève 3 t jusqu'à une hauteur de 10 m et fonctionne avec la plate-forme.
image003.jpg
image013.jpg
De gauche à droite : Gerhard Behrens (forgeron), Harm Saathoff (charpentier / menuisier), Hannes Lamberti (charpentier / menuisier), Karl Hinrichs (société Hedemann), Thomas Rodenbäck (ingénieur hydraulicien)
 
Aurich : à Aurich, NLWKN (Niedersächsischer Landesbetrieb für Wasserwirtschaft, Küsten- und Naturschutz) est responsable de la gestion de l'eau et des travaux de génie hydraulique, tels que les ponts et les écluses. Là, une superficie de 12 000 hectares doit être drainée par le canal Ems-Jade. 
« Chaque jour est différent de tous les autres », a dit Rodenbäck, directeur adjoint de l'entrepôt. « À part nos tâches principales, il n'y a pas de travaux fixes. Il peut toujours y avoir une panne, il faut donc rassembler l'équipe. Nous avons des charpentiers, des menuisiers, des maçons, des électriciens, des forgerons et des ingénieurs hydrauliciens pour conduire les machines ». Ils conduisent des camions, des excavateurs, des tracteurs, des péniches et le nouveau Merlo Panoramic 30.10.
 
Après les intempéries, la situation devient stressante pour les opérateurs d'Aurich. Sur les pistes cyclables sur le canal Ems-Jade, ils doivent se conformer strictement aux dispositions de sécurité pour la circulation routière. Ils doivent dégager le profil et couper le bois mort. C'est l'une des principales utilisations de leur Merlo d'environ 2 x 2 m avec panier.
Le Panoramic 30.10 fait partie de la catégorie des élévateurs "Télescopiques Stabilisés" de Merlo. Il a une largeur de 2,10 m et une hauteur de 2,12 m. Dans la variante avec la cabine suspendue en bas, il y a le modèle Panorami 30.10 L (= low) qui atteint une hauteur de 2,02 m. À plein régime sur les deux stabilisateurs avant, la machine déplace sa charge de levage maximale de 3 t en la hissant à une hauteur de 10 m. Cela explique le moteur à 4 cylindres de 55 kW / 75 CV. La transmission hydrostatique caractéristique de Merlo et les trois types de braquage permettent une grande sensibilité de travail et de manœuvre. Cette machine relativement petite peut être équipée d'un panier à 2 places, ce qui la rend particulièrement intéressante pour les entreprises de construction et les entreprises municipales. 
image005.jpg
Élévateur télescopique dans une intervention avec plate-forme pour la maintenance d'un pont 
 
Comme le confirme Rodenbäck, la compacité de Merlo est un élément nécessaire dans le travail quotidien. Les opérateurs ont de nombreux ponts avec des roulements placés en hauteur sur lesquels ils doivent appliquer le lubrifiant multifonction WD-40. Dans le passé, de simples plate-formes élévatrices étaient utilisées pour les atteindre et la moitié de la chaussée devait être fermée. « Maintenant on peut s'y rapprocher avec Merlo, aucun gros travail n'est nécessaire pour fermer les routes ou monter des installations. Le travail est plus rapide. On arrive sur place, on monte après avoir mis le casque et activé le clignotant d'urgence et après un quart d'heure on peut rentrer ».
Avant Merlo, on utilisait le tracteur pour décharger les matériaux, dont de grosses pièces comme le bois utilisé pour construire les portes des écluses. C’est là que le tracteur atteignait sa limite. Rodenbäck dit qu'avec ces lourdes charges, dans l'ancien tracteur de 150 CV, le poids qui pesait sur l'essieu était de nature à empêcher de braquer. 
Merlo Panoramic 30.10 est également utilisé pour le chargement et le déchargement des bateaux. Dans le travail de tous les jours, les grosses pièces, telles que les cloisons de 30 x 30 cm et jusqu'à 6 m de long, étaient chargées sur un ponton ou sur un bateau de travail. « Avec Merlo nous n'avons pas besoin de la grue spéciale à voile mobile. C'est aussi un facteur économique », ajoute-t-il.
Cet entrepôt de matériaux de construction, situé dans le port d'Aurich, est né dans les années 50. Aujourd'hui, les vieux bateaux, une vieille forge, des machines et des outils bien conservés des décennies passées travaillent côte à côte et en synergie avec les technologies modernes. Merlo a récemment apporté son aide pendant deux mois pour dégager le magasin désormais obsolète situé dans le comble de l'entrepôt de matériaux de construction. Le toit du bâtiment doit être refait. Selon le forgeron Gerhard Behrens, sans le système télescopique il aurait fallu descendre les matériaux à la main en passant par un escalier raide et étroit. « C'est vraiment extraordinaire de pouvoir disposer de cet outil qui a beaucoup allégé la charge de travail ». 
L'entreprise de la Frise orientale n'avait jamais eu un élévateur télescopique avant le Merlo Panoramic 30.10. Au début, les opérateurs pensaient acheter un chariot élévateur, mais ils ne pensaient pas qu'il aurait pu faire le travail de chargement et de déchargement des bateaux. En évaluant les différents concurrents, à Aurich ils ont opté pour Merlo. Karl Hinrichs, de la société Hedemann GmbH (Wiesmoor) qui est à 25 minutes, les a immédiatement convaincus en faveur des élévateurs télescopiques verts. Ils se sont rendus ensemble au siège social de l'importateur Merlo Deutschland à Brême. Là-bas, ils ont été frappés par le magasin automatisé à hauts rayonnages. Des techniques et des composants spéciaux sont souvent utilisés dans le secteur du génie hydraulique. Ailleurs, les délais d'attente pour les pièces de rechange sont parfois longs. Actuellement, le magasin Merlo de Brême compte 10 000 pièces de rechange pour élévateurs télescopiques Merlo d'environ trois décennies. Elles peuvent être livrées le lendemain par transporteur de nuit sur demande.
Karl Hinrichs, Ventes Merlo auprès de la société Hedemann, informe : « Depuis un an et demi, nous vendons des élévateurs télescopiques verts à des entreprises du secteur industriel et de la construction dans la zone identifiée par le CP 26. Notre promesse est d'être chez le client dans les 4 heures suivant la demande d'assistance. Le service que nous offrons pour les machines comprend également les tests UVV (contrôles des normes de sécurité et de prévention des accidents) automatiquement planifiés par notre service de programmation et d'autres interventions de maintenance nécessaires ».
Conseil pratique : dans une vidéo sur YouTube sur la chaîne de Merlo Deutschland, les opérateurs montrent l'installation d'une plate-forme sur le Merlo Panoramic 30.10 de A à Z et leur entrepôt de matériaux de construction en Frise orientale.